Veuillez choisir une ville dans la liste des villes proposées.
navigation Service Client
  • septembre

    28

    2017
  • 214
Comment choisir un portail ?

Comment choisir un portail ?

Comment choisir son portail est une question qui apparait de second ordre lorsque l’on se lance dans la construction d’une maison ou dans sa réhabilitation. Pourtant, le portail est l’élément clef de l’esthétisme de votre maison, ainsi qu’une grande protection contre les intrusions et les cambriolages. Aussi il apparait crucial de savoir comment choisir son portail, en sa basant sur vos envies et votre style, vos besoins, mais aussi sur les predisponibilités de votre terrain et de votre environnement. Voici donc un article pour vous aider à savoir comment choisir son portail, en respectant les normes environnementales et l’harmonie de votre extérieur.

Comment choisir son portail ? En fonction des matériaux.

Lorsque l’on se décide à investir dans un nouveau portail, on se rend vite compte que les budgets grimpent très vite, et très haut. Aussi, il faut rapidement être en mesure de distinguer ce qui vaut la peine d’être payé, de ce qui appartient plus à l’ordre du caprice. Par exemple, savoir quels sont les matériaux solides et durables, pour ainsi ne pas lésigner les dépenses sur ce point là, car primordial pour la durée de vie de votre portail. Voici donc le premier élément de réponse à la question “comment choisir son portail ?” : en fonction des matériaux.

Les portails en bois :

S’il nécessite un entretien annuel et régulier, le portail en bois est une fusion entre solidité et charme. De plus, en optant pour ce type de matériaux, vous donner à votre maison une touche de charme et d’élégance qu’il est difficile d’obtenir par des matériaux plus modernes, et donc plus froids.

Les portails en aluminium :

Inoxydable, l’aluminium s’avère être un des matériaux les plus solides et les plus durables. Décliné en plusieurs combinaisons de couleurs et de formes, il ne requiert pas de traitement particulier.

Les portails en fer forgé :

Le fer forgé est généralement préconisé pour les portails traditionnels. Solides, les portails en fer forgé sont en effet d’un style authentique et nécessitent un traitement contre l’oxydation.

Les portails en PVC :

Les portails en PVC peuvent être considérés comme le bon compromis. En effet, ils sont léger, sobre, et très accessibles à l’achat, mais sont légèrement moins solides que des portails en Aluminium, en fer forgé ou en bois. Par contre, ils ne nécessitent aucun traitement particulier, si ce n’est un petit lavage à la main.

Les portails en acier :

Ils sont la solution la moins avantageuse pour une utilisation domestique. Très robustes, ils sont à l’inverse très sensibles à la corrosion et très onéreux, en plus d’être très difficiles à manoeuvrer du fait d’un poids élevé.

Notre conseil : Choisissez vos matériaux en fonction du climat de votre lieu d’habitat, mais également de vos disponibilités. En effet, plus vous aurez de temps pour vous occuper de l’entretien de votre portable, plus vous aurez de choix : un matériau qui  nécessite des traitement réguliers ne vous posera aucun problème. A l’inverse, si vous savez à l’avance que vous ne pourrez pas vous en occuper, préférer un matériau qui ne nécessite qu’un traitement/nettoyage annuel ou rare. Comment choisir son portail, c’est aussi se demander comment le conserver impeccablement sur du long terme.

Comment choisir son portail ? En fonction de sa forme.

Comment choisir son portail, c’est aussi se demander  quelle forme irait le mieux avec l’extérieur de ma maison, mais également avec le terrain de support. En effet, installer un portail battant alors que vous manquez de profondeur risquerait de bloquer l’ouverture et rendrerait ainsi votre portail inutile.  Une fois le matériau choisi, il est important de déterminer la forme qui s’incrustera le mieux dans votre clôture, et qui s’adaptera parfaitement  au terrain sur lequel le portail reposera. Voici donc les différentes formes de portails disponibles sur le marché :

Les différentes formes de portails.

Evidemment, seule la partie haute de votre portail peut être modifiée. La partie basse est systématique apposée soit à même le sol, soit sur un rail, pour maintenir le portail.

Les différents formes  de portails disponibles sont :

  • Droit :
  • En V :
  • En chapeau de gendarme :
  • Incurvé :
  • Bombé :
  • En chapeau de gendarme inversé :

A la forme, on peut rajouter divers système d’ouvertures, afin de savoir au mieux comment choisir son portail. Voici donc toutes les possibilités qui s’offrent à vous :

  • Remplissage plein :
  • Semi-ajouré :
  • Ajouré :
  • Barreaudé :

 

Attention, certaines formes nécessitent une marge d’ouverture. Par exemple, parfois il sera impossible d’installer un portail battant, puisque la maison sera trop proche du portail. Un portail coulissant sera donc préférable. De même, un portail battant ne sera pas adapté à un support en pente.

 

Comment choisir son portail ? En fonction des dimensions et des différentes motorisations.

Répondre de manière pertinente à la question “comment choisir son portail” signifie aussi choisir des dimensions adaptée à l’emplacement prévu, ainsi que, dans le cas d’une motorisation, choisir une mode d’automatisme adéquat.

Les différentes dimensions.

En matière de portails, il existe des hauteurs et des largeurs traditionnelles. En terme de largeurs, on parle généralement de 300 et 350 cm. Pour les hauteurs, on retrouve : 120, 150 et 180 cm.

Le choix de ces mesures n’est réellement libre que lorsqu’il s’agit d’une installation pure. Dans le cas d’un remplacement, il faudra alors scrupuleusement respecter les dimensions du portail précédent, afin de conserver les écarts nécessaires etc ..

Dans le choix de la hauteur, l’idée de vis-à-vis et d’intrusion doit être prise en compte en priorité. Gardez en tête que c’est d’abord un élément sécuritaire, et ensuite un atout esthétique.

Les différentes motorisations.

Actuellement, le portail automatisé est fréquemment préféré aux portails traditionnels. D’une part pour une facilité et un confort optimisés, mais également pour un renforcement des normes sécuritaires. Voici un bref listing des différentes possibilités qui s’offrent à vous :

  • Moteur à vérins.
  • Moteur enterré.
  • Moteur intégré.
  • Moteur à bras.

Pour découvrir chaque motorisation plus en détails, n’hésitez pas à consulter notre article sur les différentes motorisations.